mercredi 23 juin 2010

L'école est finie!

Il y aura des petits jardiniers autour pour les prochaines semaines!
L'école est finie et mes enfants aiment bien me suivrent dans
l'exploration des couleurs et des nouvelles fleurs.
Ils aiment bien aussi les petites bébites!
On découvre ensemble de nouveaux insectes à chaque été.
Ils portent un intérêt au nom des fleurs, ils apprennent à aimer le jardinage.

Ce matin, une belle hémérocalle a fleurit !
" Hermitage Newton "




L'astilbe arendsii " Gertrude Brix "





Et cette fleur de "tradescantia " différente de mon autre...
Soit que son exposition plus à l'ombre à effet sur la couleur...
Ou c'est une semence apportée par le vent du voisinage...




Et enfin, je vous partage une petite lecture pour l'été!
Un livre de Martine Laffon:  Petite philosophie du Jardinier
Quelque chose m'a attirée en lisant ces quelques lignes:

"Le tour du jardin, au petit matin, quand la rosée mouille
encore les pieds, est déjà toute une philosophie en soi".

De quoi réfléchir, je me sens moins seule et le jardin
m'apporte des instants de bonheur.  Les derniers mois ont été
difficiles et l'avenir étant encore incertain, j'ai besoin d'être
entourée et les fleurs me font du bien. Une vraie thérapie!

Je vous souhaite un bel été, tout fleurit!
Tout cela, simplement, je vous envoie un sourire et la main en passant!

Douce France

4 commentaires:

Vérone a dit...

Hello France,
Ton hémérocalle ma fait de l'oeil en visitant les blogs ...
hihihi
Si belle cette "Hermitage Newton"
Et puis merci pour tes quelques lignes de philosophie
;-)
Bon matin
Bises
Vérone

Vérone a dit...

Oups encore moi ;-))
Bonne vacances aux enfants !
Un gros bisous pour eux
Bizzzz


Et qq lignes supplémentaires ...

Celui qui jardine voit d'emblée les formes rondes ou rectilignes, les lignes brisées, les couleurs contrastées ou tout en nuances qui s'additionnent; il en oublie alors son travail patient de binage, de grattage et de tailles ingrates. Libre à lui de choisir son itinéraire, de s'arrêter ici ou là, de s'interroger sur le temps qui passe et sur le devenir des graines, promesses de lendemains fleuris. Des philosophes au jardin ou des jardiniers philosophes ? Peu importe, car, en suivant les petits chemins d'une philosophie buissonnière et ceux aussi d'une rêverie poétique au jardin, notre façon d'entrevoir le monde ne sera plus tout à fait la même. Et ce quelle que soit l'étendue de notre pré carré : de simples pots alignés sur un balcon de ville jusqu'au jardin le plus extraordinaire.


J'aime ses mots également ...
biz
Vérone

Francine a dit...

Je ne connais pas ce livre de Martine Laffon, je vais regarder ça la prochaine fois que j'irai à la librairie :-)

C'est vraiment plaisant de voir les enfants découvrir la nature. Ici ce sont mes petits-enfants qui font ces découvertes et à chaque fois je suis ravie de voir les petites étincelles dans leurs yeux.

Passe un bel été Douce France :-)

Douce France..... a dit...

Bonsoir Françine! J'ai trouvé ce livre à la bibliothèque de ma ville. Passes un bel été toi aussi!